10/03/2013

Mardi 19 mars • Paris


"La coopération 
contre la concurrence"
Septième séance du Séminaire mensuel de 
la Fondation Copernic, "Pensées et pratiques d'émancipation", en partenariat avec la revue Mouvements et avec le soutien du programme 
ANR Utopies19.
« Il y a plusieurs années déjà, le théoricien de l’éducation américain ‪Alfie Kohn‬ montrait que c’est dans les processus collaboratifs, et non pas concurrentiels,que les gens fonctionnent de la manière la plus efficace. Qui plus est, les recherches en anthropologie, en philosophie et en sciences du cerveau ont mis en évidence le fait que notre espèce est avant tout coopérative, contrairement à l’image de l’homme isolé, jusque dans la pensée, imposée par Descartes. Comment envisager, dès lors, le retour vers cet aspect fondateur de la communauté humaine dans le champ de l’économie, dont les paradigmes semblent aller à l’encontre des recherches précitées ? Comment les expériences coopératives en économie, en France ou dans le monde, peuvent-elles contribuer à contester le modèle de l’économie de concurrence, dominant aujourd’hui ? 7

Les invité-e-s : 
> Hervé Le Crosnier, maître de conférences en Informatique à l’Université de Caen, chercheur asocié à l’ISCC, spécialiste des technologies de l’Internet et de la culture numérique ; il est l’auteur de plusieurs publications sur l’édition numérique et sur la théorie des communs.
> Philippe Frémaux, éditorialiste au magazine Alternatives économiques, également administrateur de la coopérative qui crée le journal, est notamment l’auteur de La nouvelle alternative ? Enquête sur l’économie sociale et solidaire (Éditions Les Petits Matins, 2011) et de Vingt idées reçues sur les métiers, l’emploi et le travail (Éditions Les Petits
Matins, 2012),
> Baptiste Bloch, diplômé de Sciences Po-Paris, en Master 2 d’Economie Sociale et Solidaire à l’Université Lyon 2, a réalisé en 2011 un voyage d’études en Argentine, sur le mouvement des entreprises récupérées par leurs travailleurs, dix ans après la crise de 2001, en rencontrant les travailleurs d’une vingtaine de coopératives, des responsables de fédérations d’entreprises autogérées, fonctionnaires du ministère du travail et
universitaires argentins.

LIEU : Bourse du travail, salle Louise Michel (sous-sol), 
3, rue du Château d’eau, Paris 10e. M° République. De 19 h à 21h30. 
Entrée libre dans la limite des places disponibles.

Aucun commentaire: